Accueil > En direct du Cantal

MON ACTION SUR LE TERRAIN

En direct du Cantal
01/12/2017. Le sénateur Bernard Delcros rencontre les élus de Mauriac

Répondant à l’invitation de Nathalie Guillot-Juin, sous-préfète de Mauriac, Bernard Delcros est venu à la rencontre des élus de l’arrondissement pour une réunion d’information sur le projet de loi de finances 2018, actuellement en cours d’examen au Sénat, et les dotations de l’Etat qui seront attribuées aux collectivités. « Ces moments d’échanges et de proximité sont essentiels pour accompagner le mieux possible les élus du Cantal dans leurs projets » souligne le sénateur, toujours partant pour relayer sur le terrain les décisions nationales et apporter des précisions sur certaines mesures qui concernent de près les élus du département.

 

 

21/11/2017. Bernard Delcros accueille les maires et élus du Cantal au Sénat

A l’occasion du 100ème Congrès des maires, Bernard Delcros a accueilli avec sa suppléante Mireille Leymonie et sa collègue sénatrice du Cantal, Josiane Costes, les maires et élus cantaliens, au Sénat. Après un échange convivial autour d’un apéritif dînatoire, auquel étaient également conviés les députés du département, les nombreux invités ont pu bénéficier d’une visite guidée du palais du Luxembourg.

19/11/2017. Bernard Delcros salue la vision des élus à Andelat

Invité par le maire, Daniel Miral, le sénateur du Cantal s’est rendu à Andelat lors de l’inauguration de plusieurs réalisations communales : salles de classe et restaurant scolaire, salle d’activités pour tous les habitants, locaux techniques. S’il a félicité l’équipe municipale pour ces projets qui contribuent à l’attractivité de leur commune, Bernard Delcros a également tenu à saluer les anciens maires de Roffiac et Andelat. « qui ont su anticiper les évolutions en faisant, dès 1996, le choix d’un regroupement pédagogique pour sauver leurs écoles ». Et l’avenir leur a donné raison. Aujourd’hui, 80 enfants y sont accueillis et bénéficient d’un cadre d’apprentissage exceptionnel apprécié par les enseignants aussi ! » a rappelé le sénateur.

20/10/2017. Bernard Delcros, en faveur d’un projet de plateforme multimodale à Saint-Flour

Le sénateur Bernard Delcros était aux côtés de nombreux élus et habitants de Saint-Flour communauté, pour soutenir le maintien du guichet de la gare de Saint-Flour actuellement en sursis pour 6 mois. « Cette décision de fermeture unilatérale, sans concertation avec les élus locaux est inacceptable. Certes les services doivent évoluer dans une société qui évolue. Et le rôle des élus est d’accompagner ces changements dans les meilleures conditions. Mais ce travail d’adaptation qui impacte le quotidien des habitants et l’économie locale doit se faire dans la concertation » explique Bernard Delcros. Le sénateur du Cantal soutient le projet de plateforme multimodale à partir de la gare de Saint-Flour, « Un projet d’avenir qui  a du sens et qui préfigure les services de demain ! »

10/07/2017. Bernard Delcros revient avec force sur le dossier de la RN 122

C’est en élu de terrain que le sénateur est intervenu lors de la réunion de pilotage sur la route nationale 122, présidée par le préfet du Cantal, Isabelle Sima, en présence de nombreux élus et acteurs concernés. Moderniser le principal axe routier du Cantal est pour Bernard Delcros un enjeu capital pour l’avenir du département.

«On en parle depuis trop longtemps sans résultats tangibles, mêmes si de réelles améliorations ont été apportées » t-il souligné en préambule. « L’Etat a engagé une étude globale sur la longueur de l’itinéraire. C’est la bonne méthode mais l’étude en cours de réalisation ne peut se limiter à quelques aménagements ponctuels ». Elle doit selon lui tracer concrètement un projet global et ambitieux pour les vingt prochaines années. Et cela doit être fait de façon à engager dans les meilleurs délais les études pré-opérationnelles qui concernent les aménagements prioritaires, notamment les contournements de Vic sur Cère, Thiezac et Maurs ou le giratoire de Murat, un chantier de moindre ampleur mais également prioritaire.

« Cette approche globale est indispensable pour avancer avec pragmatisme et nous inscrire dans la durée. Les communes et intercommunalités pourront ainsi anticiper les réalisations futures et adapter leurs documents d’urbanisme afin d’éviter de nouvelles constructions sur des emplacements qui pourraient compromettre ces projets. Elle permettra aussi créer des réserves foncières ou de planifier des études environnementales, souvent longues qu’il convient d’anticiper » a précisé le sénateur, soulignant que les élus, les acteurs économiques et les habitants ont besoin de visibilité.

Bernard Delcros continuera à suivre avec la plus grande attention ce dossier. « Il y va de l’attractivité de notre département qui ne doit pas rester à l’écart des nécessaires évolutions au moment où le gouvernement prévoit un plan d’investissement de 50 milliards sur 5 ans ! » a-t- il conclu.

07/07/2017. Bernard Delcros félicite les élus de Saint-Etienne-de-Chomeil

Invité par Gilbert Mommalier, maire de Saint-Etienne-de-Chomeil, Bernard Delcros a participé à une inauguration, en présence d’Alain Marleix, conseiller régional, de Valérie Cabecas, vice-présidente du Conseil départemental, François de Boisset, maire de Riom-es-Montagnes, de plusieurs maires et élus mais aussi de nombreux habitants.

Il s’agissait de la rénovation de l’ancien presbytère de la commune où ont été créés deux nouveaux logements. Pour le sénateur, « Cette opération est exemplaire car elle s’intègre dans un programme bien plus vaste d’aménagement du bourg qui comprend la restauration du bâti, la création de nouveaux logements, la mise en valeur des espaces publics, la construction de murets de pierres, l’installation d’un nouvel éclairage public ou encore le fleurissement des rues. Autant d’aménagements qui améliorent le cadre de vie des habitants, rendent ce bourg très agréable et particulièrement attractif avec des effets positifs au niveau démographique car régulièrement de nouvelles familles s’y installent ».

Bernard Delcros voit en cette rénovation la démonstration que détermination et confiance en l’avenir permettent aussi aux élus de petites communes comme Saint-Etienne-de-Chomeil, 200 habitants, de réaliser des projets moteurs et structurants.

01/07/2017. Bernard Delcros visite le chantier de restauration du château d’Apchon

Le sénateur a découvert en présence de Sybille Samoyault, sous-préfète de Mauriac, Jean-Yves Bony, député, Valérie Cabecas, vice-présidente du Conseil départemental, Pierre Pouget maire d’Apchon, François Boisset, maire de Riom et de plusieurs élus et acteurs du site, le chantier de restauration du château d’Apchon.

Ce château du XIème siècle, qui a joué un rôle défensif de premier ordre face aux Anglais au cours de la guerre de Cent Ans, est classé depuis 1941. Ses vestiges que la commune a décidé de préserver pour les mettre en valeur constituent « une véritable richesse historique, culturelle et touristique », a souligné le sénateur, réaffirmant son soutien à cette réalisation tout en félicitant les acteurs, en premier lieu le maire d’Apchon et son conseil d’avoir entrepris ce beau projet.

 

24/06/2017. Le sénateur Delcros inaugure l’éclairage du terrain de football de Saint-Just

Bernard Delcros a participé à l’inauguration de l’éclairage du terrain de football à Saint-Just, en présence de Bruno Paran, maire de Val d’Arcomie, Jean-Claude Chastang, maire de Saint-Just, et de plusieurs responsables élus et associatifs.

L’occasion pour le sénateur de remercier « les bénévoles qui maintiennent depuis de nombreuses années une dynamique sportive remarquable dans une petite commune de 200 habitants ».

 
PRESSE VIDÉOTHÈQUE

FOCUS AGENDATemps forts à venir

> Mercredi 9 juin 2021, sénat

Réunion de travail avec Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires sur le projet de loi 4D

>  Jeudi 10 juin, sénat

Débat dans l’hémicycle sur la revitalisation des centres-villes.

Contact permanence parlementaire

04 71 20 26 27
bernard.delcros@senateurcantal.fr

2 bis rue du Faubourg Notre-Dame
BP 14 – 15300 Murat